Étiquettes

, , , ,

Aujourd’hui,  fête de l’Épiphanie, c’est la tradition de la « galette des rois », ce qui à en croire les médias se traduit d’abord par un marché de 65 millions de galettes et 900 M€. En énonçant cela on est évidement un peu loin de ces voyageurs venus d’Orient pour rencontrer un enfant, selon le récit biblique.

Ces trois personnages étaient des savants qui observaient attentivement le ciel. Comme chacun sait, les étoiles y sont plus que nombreuses. Ils en avaient cependant repéré une qu’ils ont suivie pendant leur long voyage.

Au terme de ce voyage, parmi beaucoup d’autres enfants, ils en ont reconnu un dont ils pressentaient qu’il serait roi un jour.

A la même époque, dans le même lieu, des savants érudits qui, à longueur d’années, étudiaient les textes bibliques n’avaient rien découvert, eux.

Cette histoire simple et tellement connue nous enseigne deux choses importantes en matière de veille:

  • la surveillance de son propre environnement est essentielle pour comprendre le monde qui nous entoure,
  • l’accumulation de documents, fussent-ils les plus pertinents, n’est pas un gage de veille efficace.

Mais si on en revient aux 65 millions de galettes, on pourrait ajouter « Innovez, innovez, il en restera toujours quelque chose ».

Parfois il faudra cependant être patient!

(version modifié du billet diffusé le 6 janvier 2009).

Publicités