Étiquettes

, ,

La société KPMG a publié en décembre 2009 sa seconde enquête sur les vols d’informations en France et dans le monde.

Le nombre de personnes concernées par un tel sinistre serait en augmentation de 50%.

C’est le vol d’ordinateur portable qui est la première cause de vols et de pertes d’informations, ce qui représente 20% des cas.

Les supports amovibles (disques externes, clés usb) comptent pour 11%.

L’enquête met également en évidence la part de plus en plus importante du vol d’informations résultant d’agissements d’employés malveillants.

Bien que l’enquête n’y fasse pas référence, rappelons aussi que le passage des ordinateurs dans les portiques de sécurité des aéroports peut être une cause de perte d’informations. Bien que les cas semblent rares autant éviter d’être concerné. Il est donc indispensable de faire une sauvegarde complète de ses données avant de prendre l’avion ou -encore mieux -de ne pas voyager avec des données sensibles pour éviter tout risque de piratage, dans une chambre d’hôtel par exemple.

Selon une enquête de début 2009 ce sont 4 000 ordinateurs portables qui sont perdus ou volés chaque année dans les principaux aéroports européens, dont plus de 700 à Roissy. Et ils ne seraient réclamés que dans un peu plus de la moitié des cas, faute de signe distinctif pour les reconnaître. Un site spécifique existe même sur ce créneau.

Source : Baromètre KPMG du vol et de la perte d’informations.

Publicités