Étiquettes

, , , , , ,

Une enquête récente sur les réseaux sociaux montre un certain décalage entre le discours sur les médias  et les usages réels.

On y apprend que

  • 70% des internautes ne sont pas actifs sur les sites de réseaux sociaux
  • Internet creuse la fracture civique en permettant aux citoyens les plus éduqués et les plus compétents en matière d’usage d’Internet d’accéder à davantage d’informations et d’interagir avec l’administration.

Le tableau de synthèse des résultats reproduit ci-dessous fait apparaître quelques enseignements majeurs.

Usages internet et fréquence - source: marsouin.org (base fin 2009)

Le premier usage est l’utilisation d’un moteur de recherche , en terme général (quotidien, 65%) ou via des usages plus précis comme informations locales (mensuel,64%),  informations encyclopédiques (mensuel, 52%) ou informations touristiques (annuel, 75%).

Le deuxième usage est celui du courrier électronique, soit directement (quotidien, 49%), soit indirectement dans le cadre des achats et réservations qui se terminent par des échanges de courriels.

Ce sont donc les usages  simples qui sont les plus pratiqués. Ce qui peut s’interpréter de deux façons :

  • les usages avancés sont l’apanage des « geeks » et des plus jeunes; progressivement les usages avancés auront tendance à couvrir une proportion plus grande de la population.
  • les usages simples étant de fait les plus pratiqués il convient de faire en sorte que les utilisateurs,  en particulier dans le monde de l’entreprise,  soient bien formés à leur usage pour être efficaces.

Mes interventions en entreprise sur ces thèmes me conduisent à pointer deux thèmes majeurs:

Sur ces deux thèmes il reste beaucoup à faire. Activeille a souvent traité ce sujet et aura l’occasion d’y revenir encore.

Source :  Marsouin.org – Point sur les usages d’Internet : Usage des réseaux sociaux et e-participation [En ligne] http://marsouin.telecom-bretagne.eu/ (Consulté le 12/10/2010).

Cette enquête recoupe celle de Yahoo! Search Academy, publiée le 31 mars 2010.

Plus de 9 internautes sur 10 réalisent chaque mois des requêtes sur un moteur, la recherche sur Internet est la première activité devant la correspondance par courrier électronique. 74 % des Internautes disent d’ailleurs qu’ils ne pourraient pas bénéficier du meilleur d’Internet sans moteur de recherche et ils sont 69 % à estimer que les moteurs qu’ils utilisent sont fiables pour les aider à trouver ce qu’ils recherchent. Les principales attentes exprimées face à un moteur de recherche sont qu’il soit : pratique, efficace et rapide.

Publicités