Mots-clefs

, ,

Depuis la crise de 2008 l’industrie manufacturière chinoise se trouve confrontée à une grave crise et se pose la question: « Comment maintenir la compétitivité de cette industrie ? » et se fixe un objectif « dépasser le stade du made in China » qui est le titre de ce documentaire économique de la télévision officielle chinoise.

http://player.cntv.cn/standard/cntvOutSidePlayer.swf?v=0.171.5.8.8.8.0

Pour le président d’un groupe industriel les composantes de la compétitivité chinoise sont la main d’oeuvre abondante, la capacité des ouvriers hinois à assimiler rapidement des technologies nouvelles et le fit que chacun est hautement mobilise par un rêve personnel à réaliser.

Le documentaire présente trois réussites.

  • Le groupe Fuyao, devenu fournisseur mondial de vitres de voitures, comme par exemple pour Bentley,
  • Galanz devenu en quelques années le leader mondial de la fabrication de fours micro-onde,
  • le groupe BYD lui aussi leader mondial, dans la fabrication de batteries de téléphones portables.

Tous ont en commun

d’avoir fait preuve d’une grande capacité d’innovation dans le process d’industrialisation de leurs produits,

d’avoir accepté de s’exposer à la concurrence internationale pour s’améliorer.

Les inventeurs de la mondialisation ont souhaité à l’origine que la Chine soit l’atelier qui ne fasse que fabriquer les produits qu’ils ont conçus et développés. Mais les ambitions de beaucoup d’entreprises chinoises ont dépassé les limites qu’ils ont imposées.

 

 

Publicités