Étiquettes

,

Dans un récent numéro du magazine Challenges, je viens de lire un article consacré à la stratégie qui prenait pour illustration la fondation des Apprentis d’Auteuil. L’auteur explique que cette fondation a réussi à convaincre quelques stars du CAC 40 à l’aider dans sa tâche : raccrocher les décrocheurs. « Ceux qui viennent chez nous ont en moyenne deux ans de retard scolaire. Nous les conduisons à 83% de réussite aux examens » rapporte encore la journaliste, citant les propos du directeur de la stratégie. J’ai dû relire à deux fois pour être sûr de ne pas m’être tromper. Mais c’est bien de cela dont il s’agit: les Apprentis d’Auteuil ont un directeur de la stratégie ! L’article nous apprend encore que, compte tenu de ce succès, la fondation est devenue un lieu d’expérimentation pour le gouvernement.

Un petit tour sur le site et la Gouvernance /Instances nous apprend que la première tâche de la direction générale est que « Le Comité de direction générale définit la stratégie et les orientations, validées par le conseil d’administration« .

Voilà un excellent exemple, que je vérifie auprès de toutes les PME où j’interviens : toutes les entreprises qui ont réussi ont posé les bonnes questions dès le départ, dégageant ainsi une vision stratégique, actualisée en permanence. Cette démarche initiale est une condition nécessaire mais pas toujours suffisante. Mettre de la stratégie dans une organisation est un facteur clé de succès.

Reste une question en attente de réponse :  quels sites des ministères présentent dans leur organigramme la trace d’un directeur de la stratégie ?

 

Publicités