Mots-clefs

, , , ,

La FCGA vient de réaliser, en partenariat avec la Banque Populaire, une enquête sur les TPE.
Secteur par secteur, profession par profession, tour d’horizon des « tops » et des « flops » des petites entreprises de l’artisanat, du commerce et des services en 2010.

Toutes activités confondues, le chiffre d’affaires des petites entreprises enregistre une hausse de 0,7 % en 2010. Par rapport à l’année 2009 (-2,6 %), l’indice d’activité des TPE retrouve donc une relative vigueur. Après deux années extrêmement éprouvantes, les petites entreprises semblent renouer progressivement avec la croissance.

En 2010, sur les 12 secteurs analysés, 11 améliorent globalement leurs performances et un seul (les métiers de la santé) affiche un niveau d’activité en recul comparativement à l’année précédente (+0,3 % contre +1,5 % en 2009). Toutefois, ce diagnostic général dissimule d’importantes variations de chiffres d’affaires selon les professions, même au sein d’une même filière.

D’autre part, les améliorations relatives enregistrées en 2010 concernent des secteurs dont l’indice d’activité est parfois inférieur à l’indice moyen (+0,7 %). C’est le cas de cinq branches professionnelles : l’artisanat du bâtiment (-1,4 %), la beauté-esthétique (-0,3 %), le commerce de détail alimentaire (+0 %), l’équipement de la personne (-0,3 %) et les professions de la santé (+0,3 %).

Avec +5,1 % (contre -1,0 % en 2009), le secteur des services, stimulé par la reprise de l’activité dans les agences immobilières (+7,4 %) et les entreprises de nettoyage (+4,3 %), réalise la meilleure performance en 2010. Les artisans de l’automobile arrivent en seconde position avec un chiffre d’affaires en hausse de 4 % (contre -5,1 % en 2009). En troisième position, le secteur des transports, dopé par le dynamisme des transporteurs de marchandises (+6 %), fait quasiment jeu égal avec +3,9 %.

Au total, ce sont 56 professions de l’artisanat, du commerce et des services qui sont passées au crible dans cette étude exclusive FCGA-Banque Populaire. D’où la grande disparité des performances parfois constatée au sein d’un même secteur d’activité.

Les principales professions dont le chiffre d’affaires s’améliore par rapport à l’année 2009.

– Les agences immobilières : +7,4 % (contre -14,6 % en 2009)
– Les transporteurs de marchandises : +6,0 % (contre +0,1 % en 2009)
– Les entreprises de nettoyage : +4,3% (contre +1,5 % en 2009)
– Les débitants de tabac-journaux-jeux : +3,8 % (contre +2,6 % en 2009)
– Les pâtissiers : +2,7 % (contre -0,2 % en 2009)
– Les entreprises de réparation et vente d’automobiles : +2,8 % (contre -4,0 % en 2009)
– Les entreprises de parcs et jardins : +2,5 % (contre -1,1 % en 2009)
– Les commerces de vêtements pour enfants : +2,3 % (contre -0,9 % en 2009)
– Les magasins de chaussures : +2,3 % (contre +0,7 % en 2009)
– Les parfumeurs : +2,2 % (contre -1,9 % en 2009)
– Les commerces de mercerie-lingerie-laine : +2 % (contre -1,0% en 2009)
– Les opticiens-lunetiers : +1,9 % (contre +1,2 % en 2009)
– Les menuisiers : +1,6% (contre -2,2 % en 2009)
– Les peintres en bâtiment : +1,2 % (contre -1,0 % en 2009)
– Les commerces d’alimentation générale : +1,2 % (contre -0,5 % en 2009)

(Communiqué). Lire l’enquête.

Publicités