Mots-clefs

, , , , , , ,

Bloglines est l’un des premiers agrégateurs-lecteurs de flux RSS en ligne créé en 2003 puis racheté en février 2005 par le moteur de recherche Ask. Il  disparaitra le 1er octobre prochain.

Certains y voit le signe de la suprématie de Twitter et de Facebook et semblent considérer que cela marque la fin des fils RSS.

C’est aller un peu vite en mauvaise besogne. Tout d’abord ce serait confondre bavardage et contenu. On ne peut exprimer en 140 caractères (Twitter) ce qui en demande beaucoup, comme dans un article par exemple. Et pour cela le flux RSS est irremplaçable.

Je lis aussi que le RSS resterait un outil de veilleur, donc confidentiel. C’est aussi oublier qu’en tout chef d’entreprise il y a au minimum un veilleur qui s’ignore encore et que tôt ou tard il viendra à RSS ou à son futur équivalent qui ne sera jamais Twitter ni Facebook.

Je me suis déjà exprimé sur Facebook en entreprise et pour le travail collaboratif et ne mets pas Twitter, le morse du web,  dans le même panier. Twitter reste un outil d’alerte exceptionnel, à condition de bien choisir ses sources pour écarter les bavardeurs au bruit inconsistant.

Non vraiment RSS n’est pas mort… Google propose de récupérer les flux dans Google Reader.

Publicités